Archive pour juin 2009

Le “Photographe” n’est pas mort!

Jeudi 25 juin 2009

Communiqué officiel de Guillaume Cuvillier, rédacteur en Chef du magazine

La fin de l’illustre magazine “Le Photographe”

Jeudi 25 juin 2009

Nous apprenons la suppression par le groupe de presse italien Modadori de ce beau titre historique français. Le Photographe avait presque un siècle et nous apportait régulièrement son lot d’expertises de haut niveau. Il n’est pas besoin d’être économiste chevronné pour savoir que la presse papier subit une chute vertigineuse; il est cependant désolant que des titres de qualité ne survivent pas alors que la presse populaire, curieuse, chuchotée, dénudé, voyeuriste, elle, se porte visiblement beaucoup mieux. La technique photographique se banalise déjà trop, cela ne va certainement pas aider les nouveaux entrants. Personnellement, je suis triste pour toute l’équipe très compétente de ce journal et leur adresse tous mes vœux de réussite dans leur nouvelle vie professionnelle.

Getty Images lance une nouvelle collection Flickr

Lundi 22 juin 2009

Getty Images communique aujourd’hui plus précisément sur un accord passé il y a un an avec Flickr. Il s’agit de la diffusion commerciale par le premier d’une sélection d’images provenant de l’immense gisement rassemblé par le second.

Flickr, on le sait, c’est 3 milliards d’images, l’editing réalisé par Getty, est constitué de quelques milliers de visuels, donc, quoi d’exceptionnel?

Ce qui fait du bruit dans le Landernau photographique, c’est encore cette superposition des comportements amateurs et professionnels; Flickr, gisement d’images théoriquement réalisées dans le cadre ludique des activités amateurs. Getty Images, numéro un mondial de la photographie d’illustration … professionnelle.

Simone Mazer, directrice de Getty Images France présente la nouvelle collection Flickr et son interface de consultation. Photo Daniel Hennemand

lien

Lire le reste de cet article »

Paternité, recherche inversée et métadonnées !

Mardi 16 juin 2009

Comme chacun sait, le renseignement de métadonnées dans un fichier image permet l’identification et la bonne compréhension d’un document.Pour l’identification de ce visuel marquant, l’utilisation d’un moteur de recherche inversé comme TinEye donne un résultat riche, mais il est difficile pour autant de remonter à la source et d’en identifier l’auteur.Si vous avez cette information, merci de bien vouloir me le transmettre.contact

La chute de la loi HADOPI : lettre ouverte à Catherine Tasca, sénatrice

Jeudi 11 juin 2009

Madame la sénatrice,

Le respect pour votre fonction et votre contribution aux missions de l’Etat,

ne m’empêcheront pas de vous dire ma désapprobation face à votre promotion de la loi HADOPI.

Nous pouvons tous réfléchir aux mesures de défense à prendre en faveur des auteurs;

vous avez rappelé une évidence, l’outil est venu trop tôt et le modèle économique n’était pas prêt,

mais d’une part, on ne reviendra pas sur les facilités de communication des réseaux,

sauf à préparer des mesures relevant d’une dictature à la chinoise, et, d’autre part, la privation d’un droit à communiquer,

quelque en soit l’ordonnateur, correspondant non  pas à une privation de divertissement,

mais à la négation d’une politique, que toute nation cherche à promouvoir, de participation du citoyen à la vie numérique,

et à la dématérialisation des services administratifs.

Cette dématérialisation que notre Etat met en place depuis plusieurs années.

Avons-nous accumulé autant de retard dans l’adoption de ces outils de travail ?

N’y voyez aucun affront, mais assimiler le réseau aux agissements ludiques révèle soit d’une argumentation politique,

soit d’un manque de pratique au quotidien de ce qui est, non pas un jeu, mais un instrument de la démocratie. *

Bien à vous,

Daniel Hennemand

* Permettez-moi de me remémorer un souvenir datant de 1997 lorsque je prenais mes fonctions de consultant

dans une entreprise française d’informatique.

En entretien avec le responsable des services généraux, je réclamais un accès à … Internet.

Je me suis vu répondre que ces outils n’étaient pas autorisés, de même, la consultation des sites 3615 du Minitel,

je ne préciserai pas le type des sites visés, mais vous l’aurez compris.

Daniel Hennemand, consultant